www.raveup60.fr

Musique
Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 à 06:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Fuzzine. Les inédits.
MessagePosté: Mer 19 Juil 2017 à 15:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 17 Juil 2009 à 10:22
Messages: 16202
Localisation: Un endroit à éviter.
Fuzzine. Idées Noires. Titre « Conne à bouffer du foin ».


Parfois, on rencontre des gens qui vous mettent de mauvaise humeur. Pas forcément mauvais, mais usant à force de niaiserie toute bleue-qui-fait-risette.Et si vous notez vos réflexions mentales, le résultat est surprenant.


Je te parlais sur cette escalier froid. Et au delà de ton deuil mammaire, je voyais, surtout, une inquiétante non activité cérébrale. Tu gobais les mots, comme une grenouille attrape un insecte. D'une langue gluante, fourrant la proie dans son gosier. Et recommençant. Tes yeux ressemblaient à la mare dudit batracien, espace calme que rien ne semblait destiné à rider. Mais si on trempait les pieds, on se prenait une gamelle. Et qu'est ce qu'on a l'air glandu, dans ces moments la.

Onaniste du tube de dentifrice. Bonne cliente de la kermesse paroissiale. Applaudissant l'élection de Miss Boudin, de toute la force de tes petites nageoires. Je pensais à Baudelaire, et à son albatros non mazouté. Aux mains des mourants, et aux yeux des aveugles. A la pourriture finale, qui nous rattrapera toujours assez tôt. A Adam, cocu content pas fichu de payer son loyer, et qui piquait des pommes à un serpent. Le catéchisme, parfois ça m'échappe.

Asperge de trop dans la botte de légumes. On sait des trophées muraux, acquis de haute lutte, qui ont plus d'idées que toi. Même le chasseur, l'enfoiré qui a zigouillé ces pauvres bestioles taxidermisés, ressemble moins à à un électroencéphalogramme plat que ta pomme. Sauf peut être les attelages de bovidés qui trainaient les rois cossards. Émergeant du jour sale. Passes ta vitesse, le cerveau à des pignons qui grippent sans arrêt.


Regardes, je t'ouvre mes pensées, je dis ce que tu m'inspires. Ah oui ça fait beaucoup de mots, pour un si petit encéphale. Tu cours derrière les phrases, sans remarquer qu'elle sont à l'arrêt. Et boum, tu te cognes dedans. Je t'accorde une indifférence polie, comme il est du aux gens qui vous guérissent de leur porter de l'attention. Aux gens qui pensent que... /Aux gens qui pensent pas que ce soit grave. Mais ça fait toujours un sujet de conversation.

Vaginale du filet à provisions. Clitoridienne du sac de ciment. Vestale qui a loupé son diplôme. Erreur de péridurale. Concerto pour violon sanitaire.

Mais réagis, pauvre conne. T' as la boite à idées branché sur les intestins, ou quoi ? Et pour l'orgasme, tu te laves les oreilles ?

Piétonne, va. Randonneuse qui tient sa carte à l'envers. Prenant les chiures du mouche pour des aires de repos. Avec cette gentillesse de mouton, qui tend le coup pour mieux se faire égorger. C'est pas un miracle homologué Jésus (fils de ses parents) qu'il te faut. Plutôt toute la panoplie de miséricorde. Pour ressembler un peu moins à une grande dépendeuse d'andouilles, qui boit du café pour s'énerver.

Et s'endort sur le sucrier. T'aurais pu amener tes charentaises, pour être plus confortable.

Tapineuse de l'assiette à soupe. Tu bénéficies de l'extra territorialité, et d'une représentation diplomatique pour hamsters en cage. Le jour ou les lemmings prendront le pouvoir, on te verra manifester pour l'abolition des privilèges du ptérodactyle. Prendre ta carte du syndicat des auteurs maudits. Te contrefoutant des ouvrages introuvables. Mais toujours paré pour enfourner du vent, derrière ton front bas. La barrière du langage abolie, piétinée.

Tu m'écoutes toujours ? Sans poser d'autres questions que celles imposés par la bienséance. Le minimum syndical de la conversation relancée. A Hiroshima, on t'aurait utilisé pour rassurer la foule. Bien expliquer que le gros pétard n'était pas dangereux. Quand une personne à ton déficit mental, on la duplique.



En s'assurant que les droits d'exploitation sont libres. Et ça devient une centriste. Tout tiédasse de l'opinion, bardé de capteurs pour le vol des mouches. Sans compter cette faculté inné à savoir si la douche est chaude, rien qu'en touchant l'eau.

La nuit tombe. Mais non, faut pas la ramasser.

Truffe patenté, en rade du système sensoriel. Bougie à piles, avec l'ampoule vissé à l'envers. Ah tu bouges, tu va me coller une baffe, enfin ? Ben non. La tête baissé et la nuque douloureuse, tu reprends ton triste chemin. Né sous le signe de la gourde, ascendant entonnoir. Faut pas désespérer, un jour toi aussi t'auras une idée. Sans savoir quoi en faire, soit. Mais l'important c'est participer.

_________________
Ni Dieu Ni Maitre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com